Prix unique du livre : le débat continue, Le Journal de Lévis

journal-de-levis

Prix unique du livre : le débat continue

Publié le 27 septembre 2013 08h29

La commission parlementaire sur le prix du livre a pris fin jeudi dernier après avoir donné la parole pendant un mois aux divers acteurs du milieu littéraire québécois. Si les conclusions restent à en être tirées, des intervenants lévisiens ne sont pas restés muets sur la question.

Par Raphaël Lavoie
raphaellavoie@journaldelevis.com

Pendant un mois d’audiences, la commission parlementaire a tenté de faire le point sur la proposition soutenue par plusieurs organismes et propriétaires de librairies indépendantes de fixer un prix plancher pour les nouveautés pendant une durée limitée de neuf mois.

La réglementation devrait, selon ses adeptes, limiter l’impact des grands détaillants (Costco, Walmart) et des chaînes de librairies sur les libraires indépendantes.

Ainsi, certains libraires de la région se sont dit d’accord, sans plus, avec le projet de loi sur le prix unique du livre proposé lors de la commission, mais d’autres acteurs lévisiens se sont positionnés plus fermement sur la question.

D’abord, Serge-André Guay, président éditeur de la Fondation littéraire Fleur de Lys, une maison d’édition lévisienne sans but lucratif, a déposé un mémoire en début de commission dans le but de démontrer que l’industrie des librairies au Québec se connaissait mal et que les données actuelles n’étaient pas suffisantes afin de statuer sur le besoin et les avantages d’une loi sur le prix du livre.

« Les conditions sont peut-être réunies, mais ce qui manque pour prendre une vraie décision, c’est d’avoir des études fiables pour être en mesure de suivre l’impact », a-t-il mentionné, en ajoutant que sans données de référence, on ne peut pas être certain de la réelle cause de fermeture des petites librairies québécoises. Selon lui, les départs à la retraite de libraires pourraient également être en cause.

Les fournisseurs, l’autre cible

Cependant, le point de vue de M. Guay ne fait pas l’unanimité au sein du milieu des librairies indépendantes lévisiennes. D’après Ghislain Chouinard, propriétaire de la librairie Chouinard à Charny et œuvrant dans le secteur depuis près de 30 ans, le problème n’est pas du côté des données sur la situation des librairies québécoises. Selon lui, celles-ci existent et sont adéquates.

Même s’il encourage le projet d’une réglementation sur le prix du livre, M. Chouinard croit plutôt que le réel facteur qui nuit à la rentabilité des librairies se trouve du côté des conditions imposées par les distributeurs aux plus petits commerces. Il suggère que les fournisseurs octroient des avantages aux grandes surfaces qui creusent le fossé entre les chaînes et les indépendants. Selon lui, on devrait d’abord réglementer ce secteur.

« Je pense qu’à conditions égales, on peut rivaliser [avec les grandes surfaces]. Donnez-moi le transport [gratuit], donnez-moi un contrôle de la qualité qui fait en sorte que je ne suis pas obligé de courir Pierre-Jean-Jacques pour retourner un livre qui m’a été livré brisé. Donnez-moi les outils et je vais laisser les best-sellers au Club Price », a-t-il pour sa part imagé, faisant allusion au marché plus spécialisé que favorise sa librairie.

La commission parlementaire est maintenant terminée et le gouvernement devra trancher s’il veut ou non d’une réglementation à la lumière des différents mémoires et témoignages. En ce sens, le ministre de la Culture, Maka Kotto, a indiqué qu’il devrait prendre une décision d’ici la fin de l’année.

Lire cet article sur le site web du Journal de Lévis

—-

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Uncategorized
One comment on “Prix unique du livre : le débat continue, Le Journal de Lévis
  1. […] 27 SEPTEMBRE 2013 : Prix unique du livre : le débat continue, Raphaël Lavoie, Le Journal de Lévis […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 224 autres abonnés

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
%d blogueueurs aiment cette page :