Prix unique du livre : la part de marché des magasins à grande surface est de seulement 11,13 %

DOSSIER PRIX UNIQUE DU LIVRE

Enfin des chiffres !

Selon Simon Rocheleau du journal en ligne LE PRINCE ARTHUR, fondé par des étudiants à l’Université McGill, la part de marché des ventes de livres neufs des magasins à grande surface est de 11,3%, ce qui ne représente pas une menace pour les librairies indépendantes et, par conséquent, ne justifie pas l’adoption d’une réglementation sur le prix de vente des livres neufs (Prix unique du livre) au Québec.

le_prince-arthur_001

Le Prince Arthur est un journal pour tous les Canadiens fondé par des étudiants à l’Université McGill à l’hiver 2011.

Plaidoyer contre un prix unique du livre

par Simon Rocheleau

4 juin 2013 – La semaine dernière, Maka Kotto, ministre de la Culture et des communications, a déposé à la Commission de la culture et de l’éducation le Document de consultation sur la règlementation du prix de vente au public des livres neufs imprimés et numériques (ci-après le « document de consultation »). Ce document fait suite à la mise en place par le gouvernement québécois, en octobre 2012, de la commission parlementaire ayant pour mandat d’étudier l’opportunité d’instaurer un prix unique du livre(1). Cette mesure réclamée par différents intervenants de l’industrie du livre, notamment l’Association des distributeurs exclusifs de livres en langue française (ADELF), vise à limiter à 10 % le rabais maximal que les détaillants, y compris ceux pratiquant la vente en ligne, peuvent offrir au cours des neuf mois suivant la publication d’un livre ; le prix, avant escompte autorisée, serait établi par l’éditeur ou l’importateur(2). L’idée derrière cette proposition serait de « prémunir la chaîne du livre, et plus particulièrement les librairies économiquement fragiles, des effets de la concurrence et de la vente à rabais des best-sellers sur le réseau de diffusion du livre et sur la bibliodiversité »(3). En d’autres mots, il s’agit de protéger les librairies indépendantes contre les Wal-Mart de ce monde(4).

Les magasins à grande surface représentent-ils pour l’industrie du livre au Québec une aussi grande menace que l’on pourrait le croire ? L’imposition d’un prix unique du livre est-elle justifiée ? Voilà les questions auxquelles nous allons maintenant tenter de répondre.

À partir des données recueillies par l’Institut de la statistique du Québec(5), nous avons été en mesure de calculer, en pourcentage, la part du marché de la vente finale de livres neufs occupée par les différents points de vente pour l’année 2011. Les résultats se déclinent comme suit :

  • Éditeurs : 18,9
  • Distributeurs : 2,49 %
  • Librairies : 62,84 %
  • Grande diffusion
    • Grandes surfaces : 11.13 %
    • Autres points de vente : 5,45 %
  • Total grande diffusion : 16,58 %

À la lecture des chiffres que nous venons d’exposer, force est de constater que les magasins à grande surface, avec leur part du marché de la vente de livres neufs de 11,13 %, ne représentent pas une aussi grande menace pour les libraires que l’on pourrait le croire. Sans oublier que, depuis 2006, tel qu’indiqué dans le document de consultation précité, la part de marché des librairies à succursales (chaîne d’au moins quatre librairies) n’a cessé d’augmenter(6).

Lire la suite

____________________________________

Sources :

(1) Vincent Geloso et Youri Chassin, « Les conséquences d’un prix unique du livre », Les notes économiques, Institut économique de Montréal, Collection Réglementation, Février 2013, p. 1.

(2) Commission de la culture et de l’éducation. Document de consultation sur la règlementation du prix de vente au public des livres neufs imprimés et numériques, Gouvernement du Québec, 2013, p. 2.

(3) Idem.

(4) Vincent Geloso et Youri Chassin, précité, note 1, p. 1.

(5) Institut de la statistique du Québec. Tableau 1 : Ventes finales de livres neufs selon la catégorie de point de vente, Québec, janvier à décembre 2011 et janvier à novembre 2012, Observatoire de la culture et des communications du Québec, 27 février 2013.

(6) Commission de la culture et de l’éducation, précité, note 2, p. 3.

____________________________________

Tous les articles de notre dossier sur le prix unique du livre

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans DOSSIER : « Imprimé au Québec », Dossier : Prix unique du livre (Consultation-Votre opinion)
2 comments on “Prix unique du livre : la part de marché des magasins à grande surface est de seulement 11,13 %
  1. […] Prix unique du livre : la part de marché des magasins à grande surface est de seulement 11,13 % […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Les mots nouveaux des dictionnaires Le Robert 2022 (cliquez sur l’image)
Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition

Entrez votre adresse de courriel pour suivre ce magazine littéraire et être notifié par courriel des nouvelles publications.

Joignez-vous à 1 280 autres abonnés

TÉLÉCHARGEMENTS

Les documents PDF les plus populaires ci-dessous

Un petit détour – Vous êtes redirigés ici pour vous permettre de découvrir ce magazine en ligne avant de télécharger le document demandé. Tous nos documents à télécharger sont d’abord annoncés dans ce magazine. Abonnez-vous gratuitement (voir ci-dessous).

Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Follow Appui-livres on WordPress.com
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
Se connecter
%d blogueueurs aiment cette page :