LIVRE – L’achevé d’imprimer ne suffit plus – Proposition de création d’un label d’origine pour le livre québécois

DOSSIER « IMPRIMÉ AU QUÉBEC »

Communiqué de presse – Lévis, Québec, le 9 juin 2013
FONDATION LITTÉRAIRE FLEUR DE LYS

Télécharger ce communiqué en format PDF

LIVRE – L’achevé d’imprimer ne suffit plus

Proposition de création d’un label d’origine pour le livre québécois

«Imprimé au Québec»

La Fondation littéraire Fleur de Lys propose la création d’un label d’origine «Imprimé au Québec» dédié aux livres. La proposition poursuit deux objectifs : 1. encourager les lecteurs à soutenir notre économie nationale; 2. inciter les gouvernements à obliger des éditeurs québécois agréés à imprimer de leurs livres au Québec. La Fondation littéraire Fleur de Lys croit que les éditeurs québécois subventionnés par les gouvernements du Québec et du Canada, à même les taxes et les impôts des Québécois, ont l’obligation morale d’imprimer leurs livres au Québec pour soutenir l’économie nationale. Cependant, certains éditeurs impriment leurs livres à l’étranger.

«LABEL – Définition – Signe distinctif apposé sur un produit ou qui accompagne un service, et qui en garantit la qualité, l’origine ou la conformité à certaines caractéristiques définies.»

Source : Office québécois de la langue française

L’IMPRESSION DE LIVRES QUÉBÉCOIS À L’ÉTRANGER

Dans le contexte de la mondialisation des marchés, l’industrie québécoise de l’imprimé a besoin de tout le support utile pour assurer sa pérennité et son développement. Or, certains éditeurs québécois subventionnés par l’État confient leurs livres à des imprimeurs étrangers, notamment américains et asiatiques.

ASIE – Récemment, le 30 avril 2013, monsieur Marc-André Audet, actionnaire de Les Éditions les Malins inc., a confessé imprimer une partie de sa production en Asie» sur le blogue de l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) :

« J’imprime autant que possible mes livres au Québec, chez des imprimeurs qui achètent leurs presses, leur machinerie et parfois leur pâte à papier à l’étranger. J’imprime également une partie de ma production en Asie: sans cette possibilité, les Malins n’existeraient pas, je n’aurais pas créé 5 emplois créatifs, et il y aurait un peu plus de livres européens en librairies. Bref, vu par la lucarne des Malins, Production à l’étranger = Capacité de concurrencer de grands joueurs et création d’emplois locaux.»

Source : commentaire de Marc-André Audet, Les éditions les Malins inc., au billet L’obsession du bas prix signé par Jean-François Bouchard, président de l’ANEL.

La Fondation littéraire Fleur de Lys croit que cette justification de l’impression de livres québécois en Asie est démagogique.

ÉTATS-UNIS – Si on se réfère à une employée du leader mondial de l’autoédition, l’américaine Lulu.com, madame Annie David, certains éditeurs québécois préfèrent encourager l’économie américaine au détriment de l’économie québécoise lorsque vient le temps d’imprimer leurs livres. «Des “éditeurs” québécois qui se servent de Lulu, croyez-moi, il y en a» a affirmé Madame David sur le site du journal citoyen AgoraVox en réaction à l’article L’américaine Lulu.com aura-t-elle raison des pionniers québécois de l’édition en ligne ? publié le 1er mai 2008 et signé par la Fondation littéraire Fleur de Lys.

S’agit-il d’éditeurs québécois subventionnés à l’aide de nos taxes et de nos impôts? Impossible de le savoir nous dit l’employée de Lulu.com car l’entreprise américaine permet l’anonymat: «En demandant une API. Les visiteurs de la Fondation littéraire Fleur de Lys ignoreront que vous utilisez Lulu, ils ne quitteront pas votre site (…)».

La Fondation littéraire Fleur de Lys propose de contrer cette fuite des capitaux subventionnés vers les pays étrangers en obligeant les éditeurs québécois agréés à imprimer leurs livres au Québec.

LES ACTEURS ET LA DÉMARCHE PROPOSÉS

La Fondation littéraire Fleur de Lys adresse sa proposition à toutes les associations et les organisations de l’imprimerie du livre au Québec, notamment :

La Fondation littéraire Fleur de Lys croit qu’il revient à ces instances d’adopter les résolutions utiles à la création de ce label d’origine.

LABEL – Définition – NOTE – «Le label peut être délivré par un organisme public, parapublic, professionnel ou privé n’intervenant pas lui-même dans la fabrication ou la vente du produit ou du service. Le label reconnaît que le produit ou le service satisfait aux normes de qualité et qu’il correspond aux caractéristiques définies.»

Source : Office québécois de la langue française

ADHÉSION LIBRE POUR LES ÉDITEURS NON SUBVENTIONNÉS PAR L’ÉTAT – Une fois créé et adopté, les imprimeurs québécois pourront d’emblée proposer ce label à tous leurs clients éditeurs, plus spécifiquement, aux éditeurs non subventionnés par l’État.

ADHÉSION OBLIGATOIRE POUR LES ÉDITEURS SUBVENTIONNÉS PAR L’ÉTAT – Il est proposé aux instances susmentionnées d’entreprendre les démarches politiques utiles auprès des gouvernements pour inviter ces derniers à se pencher sur l’obligation d’imprimer ses livres au Québec lorsque l’éditeur et/ou l’auteur est subventionné par l’État.

Sont concernés :

QUÉBEC

CANADA

RÉSULTATS ATTENDUS AUPRÈS DES INSTANCES GOUVERNEMENTALES

L’implication des instances gouvernementales doit se traduire :

  • par les modifications utiles aux critères d’admissibilité aux différents programmes d’aides gouvernementales aux éditeurs agréés et aux auteurs subventionnés;
  • l’imposition du label d’origine «Imprimer au Québec» en quatrième de couverture des livres des éditeurs agréés et des auteurs subventionnés.

POURQUOI CETTE PROPOSITION DE LA FONDATION LITTÉRAIRE FLEUR DE LYS ?

La Fondation littéraire Fleur de Lys propose la création d’un label d’origine du livre québécois pour soutenir l’économie nationale du livre. Dans le contexte de la mondialisation des marchés, l’identification du livre québécois ne saurait se limiter à son auteur et à son éditeur. L’implication de l’imprimeur doit être reconnue à part entière. Observatrice du marché québécois du livre depuis une dizaine d’années, notre fondation cherche ainsi à valoriser davantage le patrimoine livresque québécois dans toutes ses étapes, de l’écriture à la lecture en passant par l’édition, l’impression, la distribution et la vente.

PROMOTION AUPRÈS DES ACTEURS

La Fondation littéraire Fleur de Lys sera présente à l’Assemblée générale annuelle du Comité sectoriel de main-d’œuvre des communications graphiques du Québec (CSMOCGQ) le 14 juin prochain (2013) pour promouvoir l’idée de ce label d’origine auprès des différents acteurs de l’imprimé au Québec.

QU’EST-CE QUE LA FONDATION LITTÉRAIRE FLEUR DE LYS ?

Créée en 2003, la Fondation littéraire Fleur de Lys est le pionnier québécois de l’édition en ligne sur internet avec impression papier et numérique à la demande. Sa mission : offrir aux auteurs une alternative à l’édition traditionnelle dans le contexte des nouvelles technologies. Elle forme aujourd’hui une communauté d’auteurs et de lecteurs à frais partagés. La contribution demandée à chaque auteur dans chaque option d’édition (3 choix) est la même peu importe le nombre de pages et la somme de travail d’édition à effectuer. Il en va de même pour le lecteur, la contribution demandée pour obtenir un exemplaire est la même, peu importe le nombre de pages (à quelques exceptions près).

Télécharger ce communiqué en format PDF

– 30 –

SOURCE

Serge-André Guay, président éditeur
Fondation littéraire Fleur de Lys

Adresse postale

20 rue Duplessis,
Lévis, Québec, Canada.
G6V 2L1

Courriel

serge-andre-guay@manuscritdepot.com

Site Internet

http://fondationlitterairefleurdelysaccueil.wordpress.com/

Téléphone

418-903-1911

APPUI

Association québécoise de l’industrie de l’imprimé

À LIRE AUSSI :

Livres – Impressions de Chine, Jean-Benoît Nadeau, Le Devoir, 18 décembre 2008.

« Imprimés au Québec » : un label pour contrer la mondialisation, Clément Solym, L’ActuaLitté, 10 juin 2013

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans DOSSIER : « Imprimé au Québec », Votre éditeur prend position
12 comments on “LIVRE – L’achevé d’imprimer ne suffit plus – Proposition de création d’un label d’origine pour le livre québécois
  1. […] Lire notre communiqué de presse : LIVRE – L’achevé d’imprimer ne suffit plus – Proposition de création d’un label d’orig… […]

  2. […] LIVRE – L’achevé d’imprimer ne suffit plus – Proposition de création d’un label d’orig… […]

  3. […] proposition avancée par la Fondation littéraire Fleur de Lys à l’effet de créer un label d’origine pour le livre québécois («Imprimer au […]

  4. […] notre démarche visant la création d’un label d’origine pour le livre québécois, il faut souligner qu’il se trouve au moins un éditeur québécois qui mise sur […]

  5. […] notre démarche visant la création d’un label d’origine pour le livre québécois, il faut souligner qu’il se trouve au moins un éditeur québécois qui mise sur […]

  6. […] notre démarche visant la création d’un label d’origine pour le livre québécois, nous avons souligné les Éditions Imagine. Il faut aussi mentionner les Éditions fonfon et les […]

  7. […] le contexte de la proposition de la création d’un label d’origine pour le livre québécois («Imprimé a…, il importait peu que les éditeurs soient ou non directement subventionnés par l’État pour […]

  8. […] le cadre de notre dossier «IMPRIMÉ AU QUÉBEC» où nous prônons la création d’un label d’origine pour le livre québécois subventionné par l’État, voici un communiqué de presse émis par deux associations […]

  9. […] LIVRE – L’achevé d’imprimer ne suffit plus – Proposition de création d’un label d’orig… […]

  10. […] LIVRE – L’achevé d’imprimer ne suffit plus – Proposition de création d’un label d’orig… […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Concours pour les Québécois et résidents du Québec : abonnez-vous à ce magazine en ligne et courez la chance de gagner un dictionnaire Le Robert illustré 2022

Joignez-vous à 1 291 autres abonnés

Les mots nouveaux des dictionnaires Le Robert 2022 (cliquez sur l’image)
DOSSIER
Follow Appui-livres on WordPress.com
Ce site web est sous licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada (CC BY-NC-ND 2.5 CA)
Article explicatif au sujet de notre maison d’édition
Dossier « Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci »
Dossier – Résultats du sondage « Les Québécois et leurs écrits »
Composition technique d’un article de presse
Les styles interpersonnels selon Larry Wilson
Se connecter
Magazine littéraire

Ce magazine littéraire est l’œuvre de la Fondation littéraire Fleur de Lys et s'inscrit dans une mission d'éducation populaire au sujet du monde du livre, et ce, tant auprès des auteurs que des lecteurs.

Vous pouvez nous écrire à l'adresse suivante :


contact@manuscritdepot.com

Archives
Recherche par catégorie
%d blogueueurs aiment cette page :